Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par collectif-litterature

ma_vie_en_partage.jpgUne chronique de Cassiopée.

« L’homme est fait pour se dépasser. Je crois qu’il faut que dans la vie on marche avec les bras tendus vers le haut. »

 

Le regard clair, tourné vers le haut, le visage lumineux, Martin Gray est déjà « présence » sur la couverture du livre…

Cet homme qui n’a jamais baissé les bras, qui n’a eu de cesse de combattre, de témoigner, se livre à travers une série d’entretiens accordés à une jeune journaliste canadienne. C’est toute une vie qu’il partage avec nous, ses souvenirs ; ses coups de gueule, ses coups de cœur ; ses espoirs en l’homme, ses idées, ses souhaits …

Car ce n’est pas un homme désespéré, désabusé, dégoûté  que nous côtoyons au fil des pages; c’est un homme qui porte la Vie (avec une majuscule) comme une bannière, et, avec elle, l’espérance.

 

Il a eu ce qu’on appelle un destin hors du commun, repoussant toujours les limites de la souffrance, allant plus loin dans l’amour aussi. Je crois qu’il fait partie de ces hommes qui croient en l’Homme… « L’homme est capable de prendre et garder le visage du bien »

Il dit et répète « Vous êtes vivant ! » et si vous portez les forces de la vie, vous avez les possibilités du bonheur…. Encore faut-il s’en donner les moyens….

 

Mais, également, il ne veut pas qu’on oublie que l’homme peut être un loup pour l’homme.

Il martèle que : « Il ne faut pas haïr les peuples mais les systèmes. », récidivant avec le fait qu’il faut parler, témoigner des horreurs que certains ont vécu pour qu’ils « existent » encore, qu’on ne les oublie pas. Il a accepté de répondre aux questions de Mélanie Loisel pour répondre à quelques uns de ses détracteurs, mais surtout pour témoigner encore et encore, pour rappeler tout ce qu’il a déjà écrit… mais qui pour lui est essentiel tant tout cela fait partie de son existence.

 « Vivre c’est créer son monde. C’est trouver sa paix. Et pour chacun, elle peut être différente. » Martin Gray pense que la vie est ce qu’on en fait, que chaque épreuve, erreur, expérience font partie d’un long cheminement qui n’appartient qu’à nous. Il faut s’appuyer sur tout cela pour avancer vers la sagesse, vers la sérénité….

 La présentation de ce livre sous forme d’entretiens donne du rythme avec les aller retour, questions réponses. De ce fait, il ne ressemble pas aux précédents ouvrages de l’auteur.

Mélanie Loisel, journaliste, a la fougue de la jeunesse, l’audace du métier… Martin Gray, face à elle, est un sage, pesant ses mots, les martelant si nécessaire. Cet homme est porteur d’une énergie impressionnante qui transpire dans ses phrases, malgré son âge.

 

Merveilleuse rencontre que nous offrent les éditions de l’Aube…

Ce livre ne pourra pas être oublié….

 

Titre : Ma vie en partage

Auteur : Martin Gray (Entretiens avec Mélanie Loisel

Éditions de l’Aube (Avril 2014)

Série : Conversations

Nombre de pages : 225

ISBN : 978-2815909631

 

Quatrième de couverture

 Plus de dix ans après la parution de son dernier livre, ­Martin Gray, âgé de 92 ans, sort de son silence grâce à Mélanie Loisel, jeune journaliste canadienne.
Stupéfiée par le destin de cet homme à la résilience peu commune, elle est allée le trouver et lui a posé les questions que nous aimerions tous lui poser sans voyeurisme, mais sans timidité.
Qu'a-t-il à nous dire, ce survivant du ghetto de Varsovie, cet homme qui a vécu le pire, d'abord lors de la Deuxième Guerre mondiale, puis avec la perte tragique de toute sa famille dans un incendie de forêt sur la Côte d Azur ? Eh bien, il nous délivre un message de force de vie incroyable ! Bien au-delà du récit de son parcours, ces entretiens précisent le rapport de Martin Gray au monde moderne, des grandes questions écologiques à la jeunesse, en passant par l'alimentation, la santé... Un entretien ­passionnant !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article