Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Une chronique d'Eric Le ton est ici singulier : il parle de l’homme comme d’un petit animal qui se résout à ses instincts pour mieux s’éloigner de ses rêves puis y revenir. La conscience minérale du temps qui jaillit de l‘état enfantin du monde nous est...

Une chronique d’Astrid Romancier et traducteur des grands auteurs de la littérature américaine, Alain Defossé réussit avec son huitième roman « On ne tue pas les gens » à draper de dramaturgie littéraire un fait divers sordide dont il fut le témoin muet....

Une chronique de Liliba . Laissez-vous enfermer avec Esclarmonde ! Vous subirez non les sévices et souffrances que doit endurer cette recluse volontaire, mais les délices de lire à nouveau la plume, ô combien magnifique ! de Carole Martinez. Même si l'histoire...

Une chronique d’Emmanuelle Ecrivain public réunit douze courtes nouvelles sur le thème de l'exil, de l'enfermement et de la liberté, qui naviguent entre rêve et réalité d'une rive à l'autre de la Méditerranée avec comme port d'attache l'Algérie, un pays...

Une chronique de Christine . Nous venons au monde le cœur et l’âme tels des toiles vierges sur lesquelles se dessinera notre vie. Sans a priori, prêts à écouter, à faire confiance, à aimer. Prêts à imaginer de belles arabesques. Avides de jolies couleurs....

Une chronique d’Emmanuelle Un vrai coup de coeur pour Gordana , ce court récit de la romancière Marie-Hélène Lafon "vu" par le peintre Nihâl Martli ! Deux reproductions s'imposent d'emblée – en couverture et en quatrième de couverture - enfermant le texte...

Une chronique de Cassiopée Une couverture blanche, blanche comme la banquise, cette banquise où il fait si froid…. Ce froid qui vous prend l’âme et le cœur, lorsque l’être aimé disparaît … Car c’est comme ça, lorsqu’un être cher n’est plus près de nous,...

Une chronique de Jacques. Les engrenages du destin. Que dire d'un roman dont l'architecture est si précise et si astucieuse que le lecteur ne peut que se laisser piéger, l'inattendu tombant sur lui et l’enfermant dans une nasse implacable ? Oui, que dire...

Une chronique de Jacques. Comment parler d’un roman dont l’écriture est si dense, si riche, que chaque page mériterait un long développement ? Comment rendre compte avec honnêteté et justesse de cette intelligence des rapports humains et de cette habileté...

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 > >>