Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par collectif-litterature

Si...

 

Une chronique de Cassiopée.


Reviens avec le vent

Si vous me lisez jusqu’au bout….. alors vous aurez envie de lire le livre….

C’est à ce petit jeu que Zoë, le personnage principal de ce roman, s’amuse régulièrement…

« Si le feu passe au vert, rien ne sera négatif dans ma journée…

Si la prochaine vague monte plus haut que ce caillou….»

Zoë, femme fragile et forte à la fois, mère, sœur, fille, filleule…. Attachée à son parrain, qui l’a prise sous son aile après la disparition de son père. Eloignée de sa famille pour se construire ailleurs, pour planter de nouvelles racines dans une terre américaine qui semble lui convenir…

Est-elle heureuse? Elle a tout pour être heureuse … Elle fréquente un gentleman, d’excellente famille, amoureux d’elle, s’occupant avec affection, du fils qu’elle a eu avec un autre, un travail intéressant, un bel appartement…. Que demander de plus?

Tout cela, c’est sur «le papier», mais dans sa tête; dans son cœur, au plus profond d’elle-même, il y a cette faille, cet impossible deuil puisque la mer n’a pas rendu le corps de son père… Elle vit, mais elle se regarde vivre plus qu’elle ne choisit….

Parfois, il est plus simple de ne pas bouger, de rester dans le confort, de se laisser porter par la vie, de profiter de l’aisance apportée par l’argent et de laisser couler le temps …. en se disant qu’on verra bien…..

C’est ce à quoi Zoë tendait ….

C’était sans compter Mamina, mamie aimée, fatiguée, hospitalisée… Zoë se décide sur un coup de tête, pour un séjour à Brest afin de la revoir …..

Ce voyage va l’entraîner à faire une pause, à vouloir comprendre ce qu’il s’est passé des années auparavant, à entendre les non-dits, à sortir les secrets de famille des tiroirs où la poussière les recouvre ….

«Elle se sentait souvent si angoissée, submergée par le quotidien, la sensation que le temps s’écoulait trop vite, sans avoir le moindre instant de réfléchir à sa vie, ce qu’elle voulait en faire.»

Nous allons accompagner Zoë dans ses recherches, passant d’un lieu à l’autre, d’une personne à l’autre, avec elle, cherchant à comprendre, réfléchissant, comme elle, pour voir ce qu’il en est, pour connaître la vérité…

C’est d’une belle plume, feutrée et délicate, que l’auteur nous narre cette aventure, on a l’impression d’être aux côtés de Zoë au quotidien tant les situations décrites sont évoquées avec finesse. L’environnement est omniprésent, que ce soit les quartiers de New-York ou la côte bretonne, mais c’est lorsqu’elle évoque la côte ouest française, si chère à mon cœur, que Gwénaëlle Moullec-LeThérisien trouve les mots qui touchent…. Derrière les phrases qui se succèdent, on entend le ressac, on voit les plages plus ou moins désertes, on écoute le cri des goélands, on sent le vent fouetter notre visage, les odeurs d’algues s’imposent à nous, le paysage se crée comme une peinture vivante sous nos yeux ….

L’ambiance s’installe petit à petit, avec douceur, puis fermeté, les événements montent en puissance et sur la fin du livre, tout s’accélère nettement.

Les différents protagonistes sont bien décrits, suffisamment étoffés pour qu’on cerne chacun d’eux. Leur part d’ombre est dosée avec justesse, comme dans la «vraie vie ». Zoë est magnifiquement humaine, on souffre avec elle, on se réjouit avec elle. Son combat, sa lutte, ses questions, ses tourments deviennent les nôtres …..

J’ai énormément apprécié cette lecture, j’ai eu un coup de cœur pour l’écriture de Gwenaëlle Moullec-Le Therisien qui m’a semblé très riche car adaptée à ce qu’elle souhaitait transmettre. Poétique pour les descriptions de paysages, intelligemment psychologique (mais sans lourdeur) pour parler des ressentis des protagonistes, délicate pour évoquer les secrets familiaux ….

Une lecture bonheur !!!

 

Cassiopée

 

Titre: Reviens avec le vent

Auteur: Gwenaëlle Moullec-Le Therisien

Éditions: Les 2 Encres

Collection: Sang d’Encre (suspense)

Paru le: 01/06/2010

Nombre de pages: 330

ISBN: 9782351683194

 

 

Quatrième de couverture:

Peut-on se remettre d'un drame qui a bouleversé sa vie ? Un secret de famille, la disparition d'un père, leur nom traîné dans la boue... Zoë a quitté Brest et ses souvenirs pour commencer une nouvelle vie avec son fils à New York. Mais un bijou refait mystérieusement surface, et avec lui le passé de Zoë. Que s'est-il vraiment passé ce jour d'automne pluvieux ? Son père a-t-il vraiment tué son meilleur ami ? Célèbre navigateur, a-t-il choisi de disparaître en mer, rongé par la culpabilité ? De retour en Bretagne, Zoë enquête au risque de blesser davantage sa famille, de mettre en péril son couple et son enfant. Elle réalise que tout a commencé bien plus tôt, avec une bande d'amis insouciants sous le soleil d'un été croate. Jusqu'à quel point nous ment on pour nous protéger ? La vérité risque de devenir dangereuse... Une histoire passionnante dans des paysages océaniques balayés par le vent, au cœur d'une terre rude et austère qui cache bien des mystères.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article