Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par collectif-litterature

                                                                                                                                 Une chronique de Cassiopée.

gregoire delacourt

 

Une lecture rafraichissante, fluide à l’écriture légère mais au contenu pas si léger qu’il semble l’être au premier abord.

La liste de mes envies, la liste des envies de notre personnage principal évolue au fil du temps et l’amène à se poser la question de base :
« L’argent fait-il le bonheur ? »

Bien sûr on la connaît tous la réponse à cette question…

L’argent ne fait pas le bonheur…

Et puis, chacun de nous rajoute un petit quelque chose (à haute voix ou en pensée)…

Non, il ne fait pas le bonheur mais il peut aider à vivre mieux donc plus heureux…

Non, bien sûr mais il y contribue…

Non, mais malgré tout, quand on a des sous, c’est plus aisé, il y a des tas de choses plus faciles….

Et la liste des « non mais » peut être longue, longue…très longue, comme si on se déculpabilisait à l’idée d’être un jour cet heureux gagnant au loto, cet inconnu qui a misé, au hasard, sur le bon cheval…

La liste de mes envies est un de ces petits romans qu’on lit avec bonheur, pas de phrases alambiquées, pas de personnages torturés, de réflexions philosophiques, simplement un bon moment de lecture. Alors, pourquoi bouder notre plaisir ?

 

Cassiopée

 

La liste de mes envies
Grégoire Delacourt
Editions JC Lattès
186 pages ; 16 €

 

Présentation de l’éditeur

Jocelyne, dite Jo, rêvait d être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras.
Elle aime les jolies silhouettes mais n’a pas tout à fait la taille mannequin. Elle aime les livres et écrit un blog de dentellières. Sa mère lui manque et toutes les six minutes son père, malade, oublie sa vie.
Elle attendait le prince charmant et c’est Jocelyn, dit Jo, qui s’est présenté. Ils ont eu deux enfants, perdu un ange, et ce deuil a déréglé les choses entre eux. Jo (le mari) est devenu cruel et Jo (l’épouse) a courbé l’échine. Elle est restée. Son amour et sa patience ont eu raison de la méchanceté. Jusqu’au jour où, grâce aux voisines, les jolies jumelles de Coiff Esthétique, 18.547.301 lui tombent dessus. Ce jour là, elle gagne beaucoup. Peut-être.

Commenter cet article

ChristellePL 11/04/2013 15:18

Un petit roman qui se lit très vite mais qui reste très longtemps en tête. Il permet de se poser les bonnes questions et de revoir nos propres aspirations au bonheur.
La suite de ma critique ici :
http://www.christelle-pigere-legrand.com/chronique-roman-policier.php