Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par collectif-litterature

c_est_quoi_ce_roman.jpg

 

Une chronique de Cassiopée.

 Cela ressemble fort à l’histoire d’une famille où chacun vit dans sa case, posée à côté de celle de l’autre, plus ou moins loin… Les relations sont savamment dosées, comme le souhaite chacun, je t’aime un peu, beaucoup, pas du tout, de près, de loin…

Ils sont sept, deux grands parents (mais le mari n’est pas le père de l’enfant unique), un fils unique (metteur en scène) qui a épousé une « psy » avec laquelle il a eu trois enfants (deux filles et un garçon, plutôt dotés d’un excellent cerveau). Vous ajoutez le chien du plus jeune, qui s’appelle (le chien) comme le grand-père et vous avez le portrait complet des individus qui vont vous être présentés.

 

Cela ressemble fort à une construction originale, évitant toute lassitude (une intrigue identique racontée en linéaire …je ne sais pas si j’aurais accroché de la même façon…). Trois parties, dans chacune : « Les mémoires »  de la plus âgée des petites filles écrites à 45 ans et reprenant sa vie, le « Journal de Malou » (la mamie),(datant de 1985), des « dépositions » des uns, des autres, mais essentiellement de Clarisse (la deuxième fille) et de son père, des comptes-rendus  de séances d’hypnose et enfin quelques lettres. Ces styles d’écrits variés et ne datant pas tous de la même période sont un vrai bonheur pour le lecteur.

 

 Cela ressemble fort à une mèche qu’on allume et dont on ne sait pas trop à quoi elle va mettre le feu et quels dégâts elle va provoquer…. Les bouleversements dans le vase clos d’une famille où chacun pensait avoir une place et y rester. Des personnes qui se connaissent mais mal et qui ne maîtrisent pas tout et surtout pas les sentiments et les émotions des uns et des autres, c'est-à-dire la vie….. La grand-mère, chez qui tout est minuté, planifié, ne veut pas vieillir, elle va découvrir les relations avec de jeunes enfants. Le fils porte en lui des blessures dont il n’a jamais rien dit (ah, les non-dits qui pourrissent la vie !).

 Le passé, le présent se croisent, s’éloignent, reviennent au gré des pages mais jamais on ne se pose la question de savoir où on en est.

On pourrait croire que c’est léger (les expressions de Clarisse et de Pierre ne manquent pas d’humour) mais entre les lignes, des thèmes gaves sont abordés. Les relations humaines, les femmes qui ne se sentent pas mères, les amours interdites, les « cadavres dans le placard », les couples….

 

Cela ressemble fort à, non c’est, un roman bien écrit, l’auteur ayant le bon style en fonction de qui parle mais aussi du moyen de communication utilisé.

Cela ressemble fort à, non c’est, un roman que j’ai dévoré, en un après-midi, ne souhaitant qu’une chose « qu’on ne me dérange pas »…

 

Titre : C’est quoi ce roman ?

Auteur : Corinne Devillaire

Éditions : Thierry Marchaisse (Décembre 2013)

Nombre de pages : 224

ISBN : 978-2362800450

 

Quatrième de couverture

 

Loin de son fils, Frédéric, qu’elle a toujours rejeté, Malou mène une vie luxueuse et calme avec Robert, son dernier mari, un virtuose de la chirurgie esthétique. Elle lui doit les multiples interventions qui ont soustrait son corps au temps.

Frédéric a rompu tout contact avec sa mère depuis des années. Jusqu’au jour où il débarque chez elle à l'improviste, avec son épouse et leurs trois enfants.


 

Commenter cet article