Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par collectif-litterature

Les loyautés, de Delphine de Vigan

Une chronique de Cassiopée

Les loyautés, pour Delphine de Vigan, ce sont les liens invisibles qui nous lient, des promesses , des contrats passés, des tremplins mais aussi …..

Les loyautés, c’est l’histoire de quatre personnes : deux femmes adultes et deux jeunes. L’une est prof, l’autre est mère et les deux adolescents sont dans la même classe. On suivra les personnages tour à tour. Chacun avec ses failles, ses faiblesses, ses peurs, ses doutes, sa rage de vivre et surtout celle d’exister….

Les loyautés, ce sont toutes les questions qu’on se pose lorsqu’on ne sait pas comment agir parce qu’on a l’impression d’être seul. Seule à penser que cet élève a des problèmes et qu’il faut l’aider. Seul à imaginer que cela ne sert à rien de parler parce que, de toute façon, on ne sera pas entendu, pas compris…. Est-ce qu’on a raison, est ce qu’on fait une erreur ?

Les loyautés, ce sont ces choix qu’il faut faire par « loyauté » envers soi-même, envers l’enfant qu’on a été, envers l’adulte que l’on souhaite être…. On ne veut pas trahir ce qu’on s’était promis, on ne veut pas laisser de fausse note dans notre vie …. Alors, parfois, au risque de se tromper, on fonce, on se perd dans des décisions qu’on a cru être les bonnes, ou, à défaut, les moins mauvaises, celles qu’il fallait prendre pour continuer à se regarder dans une glace…..

Passant d’un protagoniste à l’autre adaptant son phrasé et son vocabulaire à chacun (seules les deux femmes s’expriment en disant « je »), l’auteur explore, avec beaucoup de doigté et d’intelligence, différents mal-êtres humains. Elle démontre combien il suffit d’un grain de sable pour entraîner sur une attitude déséquilibrée, mettant à mal notre quotidien et déstabilisant notre assurance……

L’écriture de Delphine de Vigan est intimiste, elle fouille les âmes, ne laissant rien au hasard, elle va dans les recoins les plus sombres de chaque individu présenté, s’emparant de leur vie, la faisant sienne par son style, son approche….On espère avec l’un, on souffre avec l’autre, on se heurte à l’incompréhension avec le troisième et on repart en se disant que peut-être …..

S’il n’a pas la puissance des autres romans (il est également beaucoup plus court) de Madame de Vigan, il n’en reste pas moins que ce recueil est très bon. Il explore tout ce qui fait ce que nous sommes, ce passé qui peut influencer notre regard au présent, ces intuitions dont on ne sait pas s’il faut s’en méfier ou les suivre, ces obsessions dont on ignore si elles nous parasitent ou nous aident, ces démons qui nous hantent et parfois nous étouffent en nous ôtant tous sens commun…..

Alternant, sans temps mort, la vision de chacun de ceux qui peuplent cet opus, cette lecture est rapide mais n’oublie pas de renvoyer le lecteur à ses propres questions…. Qu’est ce qu’on se cache à soi-même et qu’est ce qu’on accepte d’exposer ?

Les loyautés
Auteur : Delphine de Vigan
Éditions : Jean-Claude Lattès (3 Janvier 2018)
ISBN : 978-2709661584
210 pages

Quatrième de couverture

« J’ai pensé que le gamin était maltraité, j’y ai pensé très vite, peut-être pas les premiers jours mais pas longtemps après la rentrée, c’était quelque chose dans sa façon se tenir, de se soustraire au regard, je connais ça, je connais ça par cœur, une manière de se fondre dans le décor, de se laisser traverser par la lumière. Sauf qu’avec moi, ça ne marche pas.»Théo, enfant du divorce, entraîne son ami Mathis sur des terrains dangereux. Hélène, professeur de collège à l’enfance violentée, s’inquiète pour Théo : serait-il en danger dans sa famille ?


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article