Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par collectif-litterature

 Le problème avec l’amour, d’ Isabelle Miller

Une chronique de Cassiopée

C’était affolant et rassurant comme l’amour.

L’amour rime-t-il avec toujours ou « Les histoires d’amour finissent mal en général » ? Comment garder les émotions intactes, ne pas perdre les papillons dans le ventre qui font frissonner, se sentir léger et qui font qu’on est prêt à tout pour un peu de temps avec l’être aimé?

Marion n’a pas la recette, malheureusement. Elle aime, et puis un jour, ça s’arrête, jusqu’au prochain…. Aujourd’hui, l’homme avec qui elle est bien, lui fait une déclaration, et là…..un blanc………….elle ne sait pas, elle ne sait plus. Est-ce qu’elle a peur d’elle-même, de l’amour, de l’attachement, de ne pas tout maîtriser, de perdre une certaine forme de liberté ou se pose-t-elle des questions parce qu’elle est une femme ?

C’est probablement un mélange de tout cela et pour essayer de s’expliquer (se justifier ?), se déchiffrer elle-même, elle va écrire une longue lettre à celui qu’elle a, en quelque sorte, repoussé.
Qu’adviendra-t-il de ces lignes ? Les lira –t-il, les comprendra-t-il ? Seront-elles plus utiles à lui ou à elle pour mieux se connaître ou pour mieux appréhender le chemin qui rapproche ou sépare ceux qui se chérissent ?

Alors, elle note, fébrilement, tout ce qui lui vient à l’esprit pour tenter de recoller les morceaux de sa vie, comprendre de quel bois elle est faite, pourquoi elle réagit de telle ou telle façon.  Elle retranscrit comme cela lui vient à l’esprit, c’est-à-dire que ce n’est pas forcément linéaire, une pensée, une idée en entraînant une autre…Bien sûr, ce style peut donner au lecteur une impression de confusion, de mélanges, de confusion, de redondances peut-être… Il n’en est rien. A travers les pages, une existence se dévoile, la petite fille devenue femme  croise des hommes, vit à Paris… De ce fait, elle nous présente des portraits, celui de la capitale dont le cœur bat au rythme de ceux qui y vivent puis celui des hommes qu’elle a croisés. Eux, ils lui ont permis de grandir, de se construire, d’exister.

C’est un roman qui vous murmure à l’oreille tout ces interrogations qui habitent les femmes lorsqu’elles aiment… Il ne se dévore pas, il se laisse lire comme une longue confidence que ferait une amie…. Ça et là, on a envie de glisser un conseil, une idée, mais les amies de Marion le font et on se prend à hocher la tête et à se dire que c’est bien.

J’ai lu cet opus à petites doses (peut-être pour éviter une forme de lassitude), comme une conversation qui se ferait en plusieurs fois, permettant d’avancer, petit à petit, vers une complicité, une intimité partagées. Ainsi, j’ai pu apprécier, au-delà des tourments amoureux, tout ce que l’auteur nous a offert sur Paris et les gens qu’on y croise….

 

Le problème avec l’amour
Auteur : Isabelle Miller
Éditions : Jean-Claude Lattès (Février 2017)
ISBN :  9782709656733
250 pages


Quatrième de couverture

Bien que très éprise, Marion réagit maladroitement à la déclaration de l'homme qu'elle aime. Pour le retenir, elle lui raconte dans une longue lettre ses amours passés, pourquoi l’amour fait mal, de quels attachements et de quelles histoires nous sommes faits.

Commenter cet article