Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par collectif-litterature

Entraves, d’Alexandra Coin

 

Une chronique de Cassiopée

Avec une écriture percutante, des mots ciblés, Alexandra Coin décrit la lente descente aux enfers d’Emma dont le conjoint est un pervers narcissique. Elle explique avec intelligence les situations où la pauvre femme se sent coupable car son mari lui fait porter toute la responsabilité de ce qui se passe.
Les collègues d’Emma voient bien que quelque chose ne tourne pas rond mais c’est plus facile de se dire qu’il ne faut pas mélanger vie professionnelle et vie personnelle. Vous savez les trois singes : ne rien entendre, ne rien voir, ne rien dire… Et puis son époux semble si brillant, il parle tellement bien…Est-ce qu’elle ne se ferait pas des « films » ?  Ilario, le mari et père de leur fille, est prêt à tout, il l’a coupée de sa famille, de ses amis, il surveille tout, garde le pouvoir et les rênes du ménage. S’il ne peut plus l’humilier, l’avoir à sa merci, il la détruira. Ce sera si facile, vu qu’il l’a totalement fragilisée.

C’est un récit criant de vérité que nous offre l’auteur.  Elle alterne les passages où l’on voit Emma dans sa vie quotidienne avec ceux où elle se retrouve en clinique psychiatrique (et là , Emma prend la parole et dit « je »). On voit la toile d’araignée se tisser autour d’elle, l’enveloppant d’un cocon qui se veut protecteur mais qui est avant tout, destructeur. Et comme il n’y a pas de traces, pas de coups, pas d’écrits, il est très difficile de « coincer » le pervers. C’est quelqu’un qui manipule l’autre, qui s’exprime avec élégance, qui charme, qui plaît …. Et dont il n’y a aucune raison de se méfier… Pourtant, la famille d’Emma avait émis des doutes mais elle était tellement amoureuse qu’elle a tout balayé…..

La situation présentée est un thème très actuel. Ceux ou celles qui ont souffert dans des cas semblables ont un mal fou à se reconstruire. Il y a toujours une part de honte, en se disant qu’on a été naïf, qu’on aurait dû comprendre et voir les choses bien avant de descendre si bas.

Je ne sais pas si ce livre peut aider ceux qui subissent dans l’ombre, mais en tout cas, je l’ai trouvé très « juste ». Alexandra Coin a eu l’intelligence de ne pas trop en faire, le lecteur n’est jamais voyeur. Et puis les rencontres à la clinique tant avec les autres patients qu’avec le personnel médical, apportent « un plus » indéniable. C’est une lecture presque douloureuse, tant on voudrait réconforter Emma, l’obliger à réagir…. Peut-être que cela permettra aux témoins de ce genre de faits d’agir au lieu de ne rien faire et ce sera déjà énorme !

En fin d’ouvrage, des flashs codes pour compléter la lecture : une excellente initiative !

Entraves
Auteur : Alexandra Coin
Éditions ; Aconitum  (Novembre 2016)
ISBN : 979-1096017096
232 pages

 

Quatrième de couverture

Enfant, Ilario fut chahuté par ses camarades de classe et aura souffert de la rudesse de son père. Adulte, il reproduira ce même schéma de domination poussant sa femme, Emma, jusqu'à l'internement en psychiatrie.
Alternant flash-backs et scènes d'hôpital, "Entraves" décrypte un cheminement lourd de conséquences, pointant du doigt faiblesse et machiavélisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article