Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par collectif-litterature

Spirale (Mémoires d’un autre), d’Eugène Ternovsky

Une chronique de Cassiopée.

Un homme pas si tranquille…..

Ne vous fiez pas à la quatrième de couverture de ce livre !! Elle est trompeuse et ne met pas en valeur le contenu très intéressant de cet opus. En effet, Monsieur Briard a tout de l’homme rangé, posé, à la vie morne, monotone, bien ordonnée…. L’ adage dit :  « Méfiez vous de l’eau qui dort »… Il s’adapte parfaitement à la situation présentée dans ce roman.

Revenons à ce brave retraité qui reçoit, un jour, une visite inopinée qui va remettre en question pas mal de choses. La personne qui vient recherche un livre et Monsieur Briard tenait une librairie… Pourrait-il chercher pour elle dans sa mémoire, lui donner des pistes pour retrouver « Spirale » (un livre mais également un réseau de résistants) ? Tout ça pour réhabiliter son grand-père qui, d’après elle, a été trahi par des traites …

Lorsqu’on a cessé toute activité professionnelle, on n’a pas forcément envie d’être dérangé, bousculé dans un quotidien bien rythmé… Mais « Spirale », c’était le temps de la Résistance et ce recueil, qui doit contenir des informations capitales est introuvable….  

On pourrait s’attendre à deux solutions « basiques » : il a le livre (ou il sait où se le procurer) ou il ne l’a pas. C’est bien plus subtil que ça … Et nous allons découvrir un Monsieur Briard, loin des clichés et de l’image de « papier glacé » qu’il nous offrait…. Que sait-il réellement ? A –t-il des choses à cacher ? Est-il aussi honnête qu’il en (toujours eu)  l’air ? Le lecteur n’est pas au bout de ses surprises…..

Alternant les points de vue, les approches des faits, le style d’écriture (narratif, courrier…) l’auteur, d’une écriture soignée, élégante  et parfois légèrement surannée (mais cela va si bien avec le personnage....),  nous entraîne à la rencontre d’un  passé surprenant, déroutant….

Cette lecture m’a surprise agréablement, comme quoi, il ne faut pas se fier aux apparences. Ce récit mérite mieux qu’une première approche qui le ferait paraître quelconque et banal.

 

Spirale
(Mémoires d’un autre)
Auteur : Eugène Ternovsky
Éditions :   Les sentiers du Livre (30 Mai 2016)
ISBN : 9782754305204
250 pages

 

Quatrième de couverture

Une vie familiale plus ordonnée, plus paisible que celle de M. Briard, j’en avais rarement rencontrée.
Il avait su prodigieusement éviter les folies et les troubles de ce siècle dément, heureusement disparu. Bien qu’orphelin, son enfance n’avait jamais été assombrie par les dépressions nerveuses ou par la dépréciation de lui-même. Adolescent, il s’était passionné (racontait-il) pour la natation, le rugby, la chevauchée, sans négliger pour autant les études. Jeune homme, il avait passé entre les mailles que tissaient les malheurs et les désastres de la guerre.
Il ignorait le chômage et autres naufrages qui guettaient la jeunesse déboussolée. Père de famille, il pouvait se flatter d’avoir réussi à élever sa progéniture non seulement avec soin et affection, mais aussi conformément aux stricts principes moraux.
Homme mûr, il put échapper aux graves maladies ; à part la grippe saisonnière, il n’en avait contracté aucune. Il approchait le grand âge avec sérénité, dans l’ambiance de quiétude et de prospérité.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article