Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par collectif-litterature

L’outre blanc, de Oksana  & Gil Prou

Une chronique de Cassiopée.

Dans le paradis blanc…..

Tout commence comme un roman ordinaire : une prise d’otages d’une expédition scientifique dans un coin reculé du monde. On assiste à la description des membres de l’équipe et on découvre, en face, des meurtriers sanguinaires, prêts à tout pour obtenir gain de cause.
L’écriture est fluide, le propos intéressant, on entre tout de suite dans l’histoire et les nombreux rebondissements nous scotchent aux pages. Le rythme est rapide et l’ambiance survoltée. On se demande comment les équipiers pourront s’en sortir, s’il vaut mieux se taire ou se rebeller, quelles seront les séquelles d’un tel traumatisme….

Et tout à coup, on bascule dans un autre univers. On approche dans une dimension fantastique pas à pas, avec subtilité et de nombreuses références à l’univers, à l’espace temps (je suis passionnée par ces questions et j’ai beaucoup apprécié les notes en bas de page). La cadence se ralentit. Là, on prend le temps… On est confronté à un environnement où tout est différent et, où malgré tout, des réminiscences du « réel » se font jour….  Ce dosage est intelligent car il nous permet de ne pas perdre pied complètement (en sombrant dans du farfelu), de rester impliqué dans ce qui se passe.

Cette seconde partie, plus importante que la première en nombre de pages est celle qui va agacer, surprendre ou ravir le lecteur. Deux styles de récit totalement opposés se succèdent et cela peut dérouter. Et pourtant…. Les points communs, si tant est qu’il soit question d ‘en trouver, sont présents.  Il suffit de lire entre les lignes : de la douleur de perdre ceux qu’on aime à la résilience en passant par le pardon, la peur, la révolte et bien d’autres émotions encore…..

C’est une lecture qui m’a surprise et …charmée. J’ai aimé la violence (je suis bien consciente qu’on ne peut pas « aimer » la violence mais c’est une façon de parler…)  dans le style du début du roman. Elle allait parfaitement avec le contexte, l’ensemble des éléments et les faits eux-mêmes. Puis, par la suite,  la douceur a pris place et même lorsqu’elle se transforme et devient plus brutale, dans des passages plus difficiles , on sait qu’elle va revenir, qu’elle imprègne tout, comme ce blanc omniprésent…

Il faut se laisser porter par « l’esprit » de ce livre pour en apprécier pleinement la saveur du contenu.

L’outre blanc
Auteurs : Oksana  & Gil Prou
Édition : Fleur Sauvage (Mai 2016)
Collection: Fantastique
548 pages
ISBN : 979-1094428245

Quatrième de couverture
Janvier 2016. Les douze membres d'une expédition scientifique viennent d'arriver dans la jungle vénézuélienne. Mais ceux-ci sont capturés par une organisation criminelle et les choses évoluent très mal... Que se passe-t-il dans le cerveau d'un homme qui vient d'être décapité ?

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article