Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par collectif-litterature

 L’Héritage - La fille de Hitler, de Blanca Miosi

Une chronique de Cassiopée.

Une saga familiale envoûtante

En commençant ce roman, je ne m’attendais absolument à une histoire aussi captivante, surprenante et intéressante. J’ai dévoré le contenu, souhaitant ne pas être dérangée pour avancer encore et encore.

Non seulement le récit est très bien construit, mais l’écriture est de qualité ce qui donne un ensemble d’un excellent niveau.  Je ne sais pas comment les éditions des deux encres ont eu l’idée de faire découvrir cet opus mais il aurait été dommage que ce livre ne soit jamais traduit en France.

On retrouve des personnages sur plusieurs générations et le poids du passé que chacun gère à sa manière, soit en fuyant, soit en faisant face, soit en se cachant, soit en construisant etc ….  L’auteur as su parfaitement « placer» chacun de ses protagonistes dans une vaste toile d’araignée où les ramifications sont tellement bien mises en place qu’elles ne gênent en aucun cas la lecture. On n’est jamais « perdu », le lieu et la date sont indiqués au début de chaque chapitre et chaque individu est tellement bien « campé » dans son rôle qu’il n’y aucun risque de les confondre. Pour autant, tous ces gens ne sont pas caricaturaux, bien au contraire.

Il se définissent, comme tout un chacun, par leur caractère, leurs angoisses, leurs peurs mais également leurs forces, leurs convictions. Terriblement attachants, malgré leur part d’ombre (ou peut-être à cause de ça), on les suit, captivé par la façon dont ils progressent, accompagnant l’évolution   de leur personnalité.

« Elle observait très attentivement tout ce qui se passait autour d’elle sans donner l’impression aux autres qu’elle savait quelque chose. C’était sa manière à elle de survivre. »

Le poids du passé, la rédemption, la peur de l’échec, la lutte pour la survie, le mensonge, les secrets de famille, les désirs profonds, le cœur ou la raison…tels sont les sujets qui défilent entre les pages. Tout cela dans un contexte historique parfaitement intégré, présenté, dévoilé. Bien entendu, il s’ agit d’une oeuvre de fiction ; de fait, Blanca Miosi a donné libre cours à son imagination pour les relations entretenues par Adolf Hitler et son mystérieux conseiller astrologue Erik Hanussen. Pour autant, on ne tombe pas dans l’irrationnel, dans la sorcellerie débridée où tout et n’importe quoi peut arriver.  Et ça, à mon sens, c’est très fort, car parfaitement dosé.

L’auteur a une force d’écriture discrète, elle vous envoûte pas le recul qu’elle aborde sur les événements où ses protagonistes sont impliqués. Elle ne se contente pas de parler sur plusieurs générations d’une famille, elle essaie, et réussit parfaitement, de dire pourquoi les uns ou les autres se positionnent ainsi, à quoi sont dus leurs choix, parfois douloureux mais nécessaires à leur avis. Le narrateur ne fait jamais d’interprétation hâtive, les pensées et le cheminement de chacun sont très bien expliqués.

Dois-je préciser que la lecture de cet ouvrage a été un bonheur du début à la fin ? J’ai apprécié l’  intrigue,  la façon d’aborder les différents thèmes, j’ai été captivée par les personnages (surtout les femmes de la famille). Le vocabulaire de valeur et le phrasé soigné de l’auteur (une mention particulière à la traductrice) ont fini de me séduire.  

Pour moi, rien ne manque dans ce roman (ah si, peut-être une suite pour le plaisir de retrouver le style de cet écrivain que je viens de découvrir avec un immense plaisir), tout est présent pour en faire un coup de cœur….

 

 

 

 L’Héritage - La fille d’Hitler

Auteur : Blanca Miosi

Traduit de l’espagnol par Maud Hillard

Éditions : Les 2 encres (Avril 2015) (première édition en 2009 en Espagne)

Collection : Mémoire d'encre

Nombre de pages :  452

ISBN : 978-2-35168-701-7

 

Quelques mots sur l’auteur

 

Né à Lima (Pérou) d'un père japonais et de mère péruvienne , Blanca Miosi vit au Venezuela .  Elle est l'auteur de Waldek , le garçon qui a affronté les nazis un roman basé sur la vie de son mari , un survivant des camps d'Auschwitz et de Mauthausen

 

Quatrième de couverture

 

Et si un inconnu offre de t’accorder ce que tu désires le plus ?

C’est ce qui est arrivé à Erik Hanussen, l’astrologue de Hitler. Peu de personnes intervinrent autant dans la vie d’Adolf Hitler que le mystérieux Erik Hanussen considéré, durant de nombreuses années, comme le plus grand voyant de Berlin et conseiller personnel du Dictateur.

Deux personnalités ambitieuses qui s’utilisèrent mutuellement pour obtenir ce qu’ils désiraient le plus. Mais... tout a un prix...

Hanussen aida Hitler dans sa fulgurante ascension au pouvoir ; cependant, il ne fut pas capable de contrôler les conséquences d’une descendance avec les mêmes gènes que le Führer.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article