Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par collectif-litterature

 

Une chronique de Cassiopée.

CLAP !

Un clapiste doit être rapide et économe. Il ne doit pas « claper » trop fort car il déconcentre le comédien. S’il est trop mou, ce n’est pas mieux, l’acteur ne sera pas prêt car le signal manquera de clarté…

Vu de loin, on s’imagine que clapiste, c’est facile « clap de début, clap de fin »…Mais pas du tout, clapiste c’est tout un art (normal on est déjà au septième), tout un rythme à trouver…. C’est comme ça qu’on rentre dans le livre, par le clap …comme dans un film mais…..

SILENCE !

Chut, plus un mot, plus un commentaire… Regardez les images défiler sous vos yeux car c’est de cela qu’il s’agit : une écriture visuelle qui vous entraîne dans le monde du cinéma. Dans celui des hommes férus de bobines, de films, de personnages, d’acteurs, d’actrices…. L’univers des amitiés improbables qui donnent le sourire, des personnages attachants parce que volontaires, toujours heureux même quand ça ne va pas trop bien….

MOTEUR !

Les chapitres s’enchaînent sans temps mort, ça se déroule là sous vos yeux, comme si vous y étiez. C’est vivant. L’auteur, lettré, glisse des connaissances sans en rajouter et vous, vous apprenez….. Deux hommes, qui n’auraient jamais dû faire connaissance se retrouvent sur le même plateau de jeu avec des questions sur le cinéma… L’un gagne, l’autre perd… L’histoire aurait pu s’arrêter là mais les voilà qui mettent en commun leur argent, leurs idées, leur envie, leur enthousiasme pour réaliser un court ou un long métrage, le projet de toute une vie…. Facile ? …..Non, pas tant que ça…..

ACTION !

Oui, il y a de l’action, des rebondissements, des obstacles et on ne s’ennuie pas à suivre notre groupe de protagonistes. Ils ont le caractère trempé de ceux à « qui on la fait pas », qui ont souffert parfois mais gardé la tête droite, la passion chevillée au corps. Celle qui fait dire que, tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir et que « pourquoi pas ? »….. Alors, nous spectateurs des premiers jours, on les suit, on ne les lâche pas, on les accompagne dans chaque démarche, dans chaque rencontre. On espère avec eux, on proteste avec eux, on « vibre » avec eux…

Leur belle dynamique nous fait rêver….

COUPEZ !!

Le mot « Fin » est là, la dernière page est tournée mais arrivera un jour où Michel Wyn reviendra …. Et là….CLAP …. TOURNEZ…….

 

Titre : Il était une fois un clap

Auteur : Michel Wyn

Éditions : Kyklos (Décembre 2013)

Nombre de pages : 230

ISBN : 978-2918406334

 

Quatrième de couverture

 

Le clap du tonton machiniste est à l'origine des Chocolats de Novossibirsk, un film que deux fondus de cinéma veulent essayer de faire vivre en dépit des multiples pièges posés par « les professionnels de la profession ». Une épopée hilarante qui, de clap en clap, va peut-être les conduire à l'aboutissement de leur rêve...

 


 

 

 

Il était une fois un clap, Michel Wyn

Commenter cet article